image articles118

20 avr. 2018 18:18

Startup

Investissement

Afrique

Digital




LETTRE OUVERTE AUX START UPPERS

Demain dés aujourd'hui dites oui a votre avenir!

Dans un monde digital ou l’innovation continue est la condition de la réussite, accéder au réseau internet en illimité, disposer d’une connexion internet permanente et pouvoir échanger aisément doit être possible pour tous.

Tout entrepreneur a droit à une réussite, ces chefs d’entreprise doivent pouvoir disposer dès aujourd’hui du réseau qui permet de construire leurs états.

Chaque jour les équipes de WAW innovent et collaborent pour construire aujourd’hui le réseau internet qui fera le Sénégal de demain.

Chaque jour un nouvel entrepreneur décide d’aller conquérir un environnement singulier, les télécoms doivent servir à ces TPE et devenir une circonstance provoquée, dans laquelle elles doivent garder une vision constructive liée à leurs capacités et de construire leur futur.

Aujourd’hui, il est crucial d’aider nos paires start uppers de divers horizons, à renforcer leurs capacités et de construire leur futur.

WAW Telecom installe et met à disposition gratuitement ses infrastructures pour une durée d’un mois à toute entreprise.

Nous sommes et resterons:

-Un réseau qui permet d’apprendre aujourd’hui pour innover demain.

- Un réseau qui permet de se divertir aujourd’hui, pour créer demain.

- Un réseau qui permet de partager aujourd’hui, pour réussir demain.

Parce que WAW, chaque connexion, chaque donnée, information, savoir ou rire partagé, c’est plus bien que du réseau, c’est l’avenir de chaque sénégalais qui se crée.

 

                                                                                                                                                                                                                                                    Abdou KANE

LETTRE OUVERTE AUX START UPPERS
Les strartups peuvent appotés un grand neuf sur le marché de l'emploi des jeunes
Entretien avec M. AYISSI CEO de la marque de vetement Wazal: "je m'espire des codes vestimentaires des Senegalais et Nigeriens pour faire mes tuniques"


L'APPLICATION MOBILE




NOS PARTENAIRES