image articles160

7 août 2018 13:48

Startup

Investissement

Afrique

Digital




INVITE DE L'EMISSION "PETIT DEJ, WALFADJRI" CE DIMANCHE 05 AOUT, MAMADOU GUEYE EST REVENU LONGUEMENT L’INADEQUATION FORMATION EMPLOI ET POUR LUI « IL FAUT UNE ASSISE NATIONALE POUR L’EMPLOI »

Quel est le rôle des entreprises dans l’insertion des jeunes diplômés ?

De grandes écoles, souvent généralistes, ont du mal à répondre au besoin de ressources opérationnelles que peuvent avoir les entreprises qui embauchent. Elles doivent trouver de nouveaux modèles pédagogiques permettant de mixer enseignement généraliste et opérationnalité. C’est grâce à une collaboration plus étroite que ces nouveaux modèles émergeront. Le rôle et la vocation de l’enseignement supérieur font que son développement passe par un rapprochement et une meilleure collaboration avec les entreprises. Si les établissements de l’enseignement supérieur sont déjà liés aux entreprises, rares sont ceux qui, à ce jour, possèdent une politique globale et cohérente de partenariat avec les entreprises. Les entreprises ont aujourd’hui des problématiques auxquelles l’enseignement supérieur peut et doit répondre pour contribuer à l’amélioration de leur compétitivité. Les établissements de l’enseignement supérieur ont l’avantage de bénéficier d’un lien fort avec les entreprises, et doivent s’appuyer dessus pour se développer. Pour mieux collaborer avec les entreprises, les établissements du supérieur se doivent d’être créatifs tant au niveau de leurs modèles pédagogiques qu’économiques. En effet, l’évolution des métiers, des technologies et des organisations rend indispensable une intervention des entreprises dans la pédagogie, ce que les établissements ont d’ailleurs bien compris, comme le montre le développement de la pédagogie par projet, des formations en alternance ou le mix stage. Néanmoins, il est nécessaire, tant pour les entreprises que pour les Ecoles et Universités de continuer à inventer de nouvelles manières de collaborer ensemble, comme le favorise la volonté politique actuelle.

En effet les problèmes de l’adéquation formation-emploi et de l’insertion des diplômés dans le monde de travail sont depuis plusieurs années au coeur des débats internationaux. Les diplômés des universités et écoles de formation au Sénégal ont des difficultés à trouver un emploi correspondant à leur formation initiale. En effet la formation joue un rôle capital non seulement dans l’emploi en tant que tel mais aussi dans les processus d’adaptation aux conjonctures et aux changements que connaissent les systèmes productifs. 

Parlez-nous de votre étude ?

Notre travail s’intéresse plus particulièrement à la question de l’adéquation entre le système d’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle des diplômés. Le choix de ce thème se justifie par la pertinence des relations entre l’université et l’entreprise au travers des relations formation-emploi qui permettent d’articuler éducation, formation et insertion professionnelle.

Quelle aternative pour sortir de ce gouffre ?

Apporter une réponse Claire à cette problématique, mais de contribuer à sa compréhension en interrogeant le terrain en s’adressant aux jeunes diplômés fraîchement embauchés. 

Renforcer la professionnalisation de la formation dans les universités pour accroître les chances d’obtention d’un emploi par les diplômés des universités et centres de formation supérieure.

Faciliter l’insertion des diplômés du supérieur et d’essayer de réduire le fossé qui existe entre la formation et les exigences de l’emploi, 

L’accompagnement professionnel comme solution

La problématique « adéquation formation-emploi » qui est un débat récurrent surtout au niveau du secteur privé 

l’adéquation entre les programmes enseignés et les attentes des entreprises

« il ne faut pas poser la question en termes d’adéquation formation-emploi ». Pour lui, il faut plutôt réfléchir sur « pourquoi il y a inadéquation ». 

. « Plutôt que de vouloir chercher une adéquation quasiment impossible, il faut réfléchir sur les adaptations nécessaires pour voir quelles sont les conditions à créer pour que les gens qui sortent des écoles répondent à des besoins de marché ». 

Insertion professionnelle (Avoir un profil qui permet de s’insérer facilement dans le monde du travail)

Privilégier l’approche compétences par rapport à l’approche connaissances

Développer une plus grande autonomie chez le candidat par la formation action (Learning by doing)

Privilégier le travail en équipe et la production collective 

Aider et favoriser le développement personnel de l’étudiant 

Conduire le candidat à prendre de la hauteur et du recul, à se poser des questions et le préparer à la conduite de changement et à la réflexion stratégique

Développer un recul suffisant pour pouvoir gérer sa propre carrière

Invite de l'emission
Les strartups peuvent appotés un grand neuf sur le marché de l'emploi des jeunes
Entretien avec M. AYISSI CEO de la marque de vetement Wazal: "je m'espire des codes vestimentaires des Senegalais et Nigeriens pour faire mes tuniques"


L'APPLICATION MOBILE




NOS PARTENAIRES