image articles3

30 août 2017 12:12

Startup

Investissement

Afrique

Digital




SI TOUT LE MONDE DEVIENT ENTREPRENEUR QUI SERA EMPLOYé ?


Lors d’une conférence à laquelle j’ai assisté il y a quelques jours, les panélistes après avoir abordé pertinemment un thème lié à l’entrepreneuriat, un jeune étudiant a pris la parole et a également pris son temps pour se présenter et expliquer ce qu’il fait avant de poser indirectement cette question « Si tous les jeunes entreprennent, qui seront les futurs employés ».
Si j’étais l’un des panélistes ma réponse serait la suivante « Merci jeune frère de te soucier de l’avenir, c’est une bonne chose. Par contre je trouve que c’est très précoce de se poser cette question. Pour le moment focalisons-nous
sur ces points :


POURQUOI ENTREPRENDRE ?


Comment entreprendre et comment réussir en tant qu’entrepreneur ?

Je vous expliquerai les raisons qui m’ont poussé à répondre ainsi dans les lignes qui suivent :
D’une superficie de 30 221 532 Km2 en incluant les îles avec plus de 800 millions d’hectares cultivables inutilisées, et de ressources minières et énergétiques inépuisables, l’Afrique demeure un continent énormément riche au vu de son potentiel et l’africain est assis sur une mine d’or inexploitée. Par conséquent le continent est toujours en quête d’entrepreneurs comme BABACAR NGOM SEDIMA ou l’homme d’affaires Nigérian ALIKO DANGOTE qui ont développé des empires au détriment des compagnies étrangères qui jusque-là exploitent nos ressources sans pour autant apporter grand-chose à nos économies nationales.


Si L’Afrique était un tableau d’art, je vous dirais que ce tableau est presque vide et les artistes qui pourront le remplir ne sont autres que des entrepreneurs, qui malgré leur dynamisme et leur dévouement n’arrivent toujours pas à saisir les 1/3 des opportunités présentes sur le continent. Donc, limiter le nombre d’entrepreneurs ce n’est pas encore le moment.


L’autre potentiel beaucoup plus intéressant dont dispose les Etats africains, c’est la ressource humaine, la main d’œuvre. L’Afrique a la population la plus jeune au monde avec plus de 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans raison pour laquelle beaucoup d’analystes estiment qu’il existe une autre raison de s’intéresser davantage aux africains. Mais malheureusement cette jeunesse paraît plus inquiétante qu’avantageuse car nos Etats peinent à trouver des solutions ou à mettre en place des politiques intelligentes pour réduire le taux de chômage. Au Sénégal, en particulier l’Etat qui dit que l’emploi des jeunes est l’une de ses priorités, avoue qu’il est incapable d’embaucher tous les jeunes diplômés.
A part l’Etat qui peut créer des emplois, si ce ne sont pas les entrepreneurs ?
Alors le continent africain souffre toujours de la pénurie d’entrepreneurs, le manque d’entrepreneurs capables de relever ce défi est toujours d’actualité.
Autre chose également, depuis un certain temps nous avons noté que l’écosystème entrepreneurial est en mouvement grâce aux médias occidentaux et locaux qui jouent un rôle important pour sa promotion avec des slogans comme « la meilleure façon de trouver l’emploi est de le créer ».


Cette médiatisation à outrance ne traduit pas que tout est rose dans l’entrepreneuriat. Détrompez-vous les startuppers ne s’épanouissent pas en réalité comme vous le croyez, ils souffrent du :
– Manque de soutien financier, qui fait que les petites entreprises ont beaucoup de mal à accéder aux financements nécessaires à leur développement, l’apport financier est l’un des grands soucis de tout entrepreneur africain. Oui il faut reconnaître aussi que l’Afrique est un continent pauvre sur le plan économique donc le financement provient souvent de l’aide extérieure.
– système fiscal qui est inadapté aux petites et moyennes entreprises ce qui fait par exemple au Sénégal au cours de la seule année 2012, plus de 300 PME ont mis la clef sous le paillasson à cause des contraintes fiscales. Donc, les entrepreneurs qui parviennent à tirer leur épingle du jeu nous pouvons les compter pour le moment.

L’accès aux marchés et aux compétences sont entre autres des difficultés auxquelles sont confrontés les entrepreneurs. Je vais me limiter là pour ne pas décourager les aspirants entrepreneurs.

Tout le monde veut devenir entrepreneur mais tout le monde ne peut pas être entrepreneur. Alors ce n’est pas le moment de se soucier du bon nombre de jeunes entrepreneurs dans le pays.

Je vais conclure ce billet par la réponse d’un des panélistes qui lui expliquait qu’un entrepreneur n’est pas forcément quelqu’un qui a créé son entreprise, être entrepreneur c’est prendre des initiatives, créer des activités et participer au changement positif de sa communauté. Entreprendre c’est un état d’esprit, même si vous êtes employé dans une entreprise vous pouvez entreprendre si vous le désirez.

Bref un entrepreneur pour moi c’est quelqu’un qui a créé, fondé ou initié une idée qu’il va concrétiser avec succès en utilisant son plein potentiel de créativité et en se donnant la liberté de se dépasser.

Grand rêveur que je suis, je souhaiterais d’ailleurs que tous les jeunes pousses réussissent comme çà, Marie LEPEN et Donald TRUMP ne vont plus nous expulser de leurs pays. La situation sera inverse, nous allons rester chez nous et les inviter à travailler pour nous lol.

Si tout le monde devient entrepreneur qui sera employé ?
Les strartups peuvent appotés un grand neuf sur le marché de l'emploi des jeunes
Entretien avec M. AYISSI CEO de la marque de vetement Wazal: "je m'espire des codes vestimentaires des Senegalais et Nigeriens pour faire mes tuniques"


L'APPLICATION MOBILE




NOS PARTENAIRES